Plantes vivaces au jardin

Digitalis purpureaLes plantes vivaces sélectionnées pour vous sont des ingrédients de base pour des jardins comme on les aime : pleins de spontanéité, de charmes anciens, d’humour car elles nous réservent bien des surprises !

Elles présentent un choix considérable de formes, de couleurs, de textures et de parfums pour un jardin pas comme les autres où cohabitent l’espèce rare du botaniste, l’extravagante dernière obtention horticole et la simple d’autrefois.

Les plantes vivaces, une palette végétale infinie

Elles sont issues de régions à climats tempérés de toutes les régions de la Terre. Leur habitat originel nous renseigne sur leurs exigences culturales et, souvent, elles présentent des adaptations intéressantes à leur acclimatation. Quelques exemples :

  • Celles issues des prairies rocailleuses méditerranéennes au climat aride : le feuillage succulent des Sedum, le port en coussin des Dianthus (Oeillet), la dormance estivale du Cyclamen.
  • Les Anémones du Japon, les Hostas, originaires du Sud-Est asiatique (Chine – Japon) poussent sur des roches, des escarpements à l’ombre et avec des étés humides.
  • Les Kniphofia (Tritoma) originaires de prairies d’Afrique du Sud préfèrent les sols tourbeux et humides en été, sec en hiver…
  • Les plantes originaires des zones montagneuses (et nuageuses !) de l’Himalaya apprécient l’ombre fraiche en été et s’acclimatent mal d’un climat méditerranéen ou d’un climat continental aux étés chauds.
  • Les plantes issues des pelouses ou des rocailles alpines adorent bénéficier d’une humidité au niveau de leurs racines, de soleil et de vents sur leurs parties aériennes…

Bien choisir ses vivaces, c’est connaître la nature de leur futur environnement (climat, nature du terrain, exposition) et mesurer sa capacité à adapter cet environnement à leur culture (brise vent, protection hivernale, amendements organiques et minéraux,ombrage…).

Fort heureusement, ils existent des plantes vivaces pour tous les jardiniers et pour tous les jardins !

Les plantes vivaces au jardin

Plantes vivaces

Geranium

Traditionnellement, dès le 19e siècle, elles sont cultivées dans des plates-bandes (mixed-border à l’anglaise). Cet espace dédié à leur culture, sans concurrence avec les racines des arbres ou des arbustes, permet leur entretien, le désherbage et l’apport d’amendements, de paillage à la sortie de l’hiver.

Aujourd’hui, libre cours à la fantaisie créatrice (!), il y a autant de façon de les utiliser que de jardiniers ou de jardins !

En pot sous serre alpine, en auge, en rocaille, en mélange avec des plantes annuelles, des rosiers, des arbustes, sur les talus comme couvre-sol, en prairies naturelles, en masse pour des effets graphiques contemporains…

Dans tous les cas, les plantes vivaces demeurent des êtres vivants à part entière et le plus bel effet ne peut être obtenu que si, associées de façon harmonieuse, elles se plaisent dans votre jardin et qu’elles soient aimées du jardinier (ère).

Articles

Anémone

Anémone

Le jardin en février
Jardin sur gravier
Zones de rusticité
Award of Garden Merit (AGM)

Choisir ses plantes vivaces

Notre catalogue vous présentent plusieurs centaines d’espèces. Nous sommes conscients que devant une telle diversité botanique, il peut être difficile de bien les choisir. Nous avons mis en place plusieurs outils pertinents afin de vous aider et de vous conseiller dans vos choix.

En fonction de la nature du terrain et de l’exposition

Plantes vivaces

Crocosmia

Notre classement en fonction de la nature du sol et/ou de l’exposition est donné à titre indicatif. Il peut être nécessaire, comme précisé ci-dessus, de tenir compte de l’origine de l’espèce botanique et, aussi, d’adapter son choix en fonction de la nature de son terrain et du climat de sa région. Le choix de plantes vivaces pour une bonne terre de jardin en Normandie sera différent de celui pour un jardin situé en Provence !

De même, celles de plein soleil peuvent très bien s’épanouir sous une situation ombragée en bordure méditerranéenne et s’étioler dans le nord de la France.

Selon les périodes de floraison

Nous aimons avoir des fleurs dans son jardin toute l’année. Le classement par période de floraison est donné à titre indicatif.
Seule votre expérience, dans votre jardin, vous permettra de cibler au plus juste vos floraisons et conséquemment vos associations végétales.

En effectuant une recherche avancée

Nous vous invitons à utiliser notre nouveau moteur de recherche avancée. Il vous permet d’effectuer une recherche sur plusieurs critères : hauteur, couleur, parfum, intérêt botanique ou paysager, nature du sol, exposition, usage, position dans le massif … et de choisir au plus juste l’heureuse élue !

Connaissance des plantes :

Zigadenus

Zigadenus

Les Carex au jardin
les fougères au jardin
Les Artemisia, armoises
Les Asters d’été et d’automne
Les agastaches
Les tulipes botaniques

Associations de plantes vivaces

Les associations végétales au jardin est un sujet étonnamment vaste ! Nous pourrions, simplement, le dissocier en deux parties :

Associations paysagères

Les plantes sont retenues pour leurs qualités de forme de feuilles et de fleurs, leurs textures, leur port, leur couleur afin de composer un ensemble harmonieux.
C’est l’école anglaise qui, dès les années 1870-1880, avec la célèbre jardinière Gertrude Jekyll vulgarisa l’utilisation des plantes vivaces dans les jardins et leurs associations.

E.A Bowles, Margery Fish, Christopher Lloyd, Alan Bloom, Beth Chatto, Piet Oudolf

Des générations de « jardiniers paysagistes » marquent l’évolution des jardins par leur innovations paysagères et leurs créations variétales. Nombreuses sont les plantes vivaces à porter leur nom ! L’aventure continue…

Associations naturelles.

Elles peuvent être plus faciles à mettre en œuvre. Une bonne connaissance des plantes s’avère tout de même nécessaire !

Il s’agit d’associer des plantes issues de la même région géographique : Prairies américaines, pelouses alpines, contrefort humide de l’Himalaya, Prairies humides d’Afrique du Sud, Landes côtières bretonnes ;-)

Le Livre « Vivaces » (Roger Phillips et Martyn Rix – éd. La Maison Rustique) nous cite un très bel exemple de reconstitution d’une pente sèche méditerranéenne aux étés chauds et secs et aux hivers et printemps doux et humides : Lavandula, Ciste, Iris (barbus, Euphorbia characias, Asphodeline lutea, Echinops ritro, Stipa gigantea, Centranthus ruber, Origanum, Euphorbia myrsinite et rigida, Erysimum, Phlomis, Ancuza azurea, Dictamnus albus

Article rédigé par Philippe Le Goff – Pépinière Le Clos d’Armoise

Des livres :
Vivaces – Roger Philipps et Martyn Rix -éd La Maison Rustique
Le Jardin de vivaces et de Graminées – Piet Oudolf éd Bordas
Jardin d’avenir – Piet Oudolf éd Rouergue
Encyclopédie 15000 plants éd Bordas
Botanica – éd Ullmann

Share