Agastache, une plante vivace florifère et parfumée

Les agastaches

Agastache 'Cotton Candy & Agastache 'Black Adder'

Une floraison chatoyante de l’été à … l’automne Le nom Agastache nous vient du grec « aga » (beaucoup) et « stachys » (épis de blé). Il comprend une vingtaine d’espèces de plantes vivaces originaires d’Asie du Sud-Est ou d’Amériques du nord. Consulter notre collection : Agastache

L’hysope anisée fleurit abondamment en une multitude d’épis dressé sur un feuillage aromatique. Une pointe de menthe et de réglisse. Caduques en hiver, vigoureuses au printemps, elles ne peuvent pas être cultivées dans toutes les régions ! (cf zones de rusticité).

Plantes de peu de soins et résistantes à la sécheresse, d’une longue floraison chatoyante et colorée, les agastaches sont faciles de culture et conviennent également pour une culture en conteneur.

Plantes compagnes des agastaches

Mariages de formes

Beaucoup de plantes peuvent se marier à l’hysope anisée. Nous aimons associer les agastaches aux Echinacea. Leurs nouveaux cultivars nous offrent des coloris spectaculaires et accentuent d’autant l’effet de contraste entre deux formes de fleurs bien différentes. Avec Kniphofia, Salvia, l’effet de pointe sera accentués.

Mariages de couleurs

Les couleurs vives de l’agastache, peuvent être adoucies par les tons de pastel de la Scabiosa ‘Pink Mist’, Scabiosa ‘Butterfly blue’, du Nepeta ‘Six Hill’s Giant’, de Origanum ‘Hopley’s’, de Scabiosa ‘Moon Dance’, les feuillages argentées des armoises (Artemisia ‘Valerie Finnis’, Artemisia ‘Powis Castle’ ou l’avalanche blanche de l’incomparable Gaura ‘Summer Breeze’. Et les Graminées ? Panicum virgatum Heavy Metal, Panicum virgatum ‘Prairie Sky Blue’, Helictotrichon, Festuca glauca, Pennisetum ‘Karley ‘s Rose’ sont des compléments parfaits. Ils accentuent la légèreté et les effets de couleur tout en apportant un contraste de feuillage. L’amie des papillons. Plantes nectarifères, c’est le rendez-vous estival de la gente butineuse et notamment du Sphinx colibri (Macroglossum stellatarum).

Plantes compagnes des agastaches :
Pennisetum 'Karley Rose' Achillea millefolium 'Rose Madder' Echinacea purpurea 'Magnus Superior' Artemisia ludoviciana 'Valerie Finnis' Kniphofia, un genre à découvrir Scabiosa 'Butterfly Blue' Panicum virgatum 'Heavy Metal'

Culture

D’une excellente résistance à la sécheresse, l’agastache est assez tolérante quant à l’acidité du sol et préfère une exposition ensoleillée, une terre ordinaire pas trop riche (un excès d’azote peut provoquer l’affaissement de la plante), légère et bien drainée. Du drainage, du drainage et du drainage !

Afin d’améliorer leur résistance au froid, nous vous conseillons de les tailler seulement de moitié à l’automne et de rabattre la touffe à l’émergence du nouveau feuillage au printemps. En zone 6 et 7, réussir le passage de l’hiver n’est pas une mission impossible !

Plantation en situation ensoleillée, de préférence en pente sur un lit surélevé de gravier concassé + 1/2 taille à l’automne. Une taille de moitié à la fin du mois de juillet permet de prolonger la floraison des agastaches jusqu’à l’automne.

Multiplication : Les agastaches étant d’une longévité moyenne, nous vous conseillons de les diviser ou de les bouturer au printemps.

Certaines des variétés présentent à notre catalogue (A. ‘Sangria’, A. rupestris, A.’Golden Jubilée’) peuvent se ressemer naturellement.

Article rédigé par

Share